Construire une maison requiert de prendre en considération plusieurs paramètres techniques. Tout particulièrement, pour certains types d’aménagement, il est aussi important de se référer à certains détails avant de les installer. Dans le cas précis de la mise en place d’une pergola, vous devez vous poser les bonnes questions sur les aspects esthétiques. S’interroger sur les modalités techniques ainsi que sur les dispositions juridiques légales est aussi important. Si vous envisagez de doter votre maison d’une véranda italienne, on vous précise tous les points à contrôler avant de vous lancer dans ce projet.

Quelles dimensions choisir pour votre pergola ?

L’installation d’une pergola nécessite la maitrise des déclinaisons de modèles existants sur le marché. En réalité, bien que ce type de construction soit répandu, en n’en rencontre pas très souvent. De ce fait, vous devez vous assurer que les propriétés du matériel sont en adéquation avec l’architecture de votre domaine. Dans le choix de votre véranda italienne, il est important de connaitre le but auquel vous désirez affecter votre pergola. Souhaitez-vous protéger un espace précis ou préférez-vous couvrir toute votre terrasse ? Il convient aussi de se demander quel espace précis vous cherchez à couvrir.

En outre, le choix de l’aire débouche inévitablement sur la délimitation de l’espace et les dimensions à choisir. Quelle est la hauteur idéale pour votre tente à installer ? Cette question vous aide à trouver la pergola sur mesure idéale qui peut vous protéger contre la pluie et les vents violents en extérieur. Gardez à l’esprit que la hauteur minimale de ce type de couverture pour terrasse doit être de 2, 20 mètres afin d’offrir une circulation aisée. Il n’est pas non plus idéal d’opter pour une toiture excédant les 3 mètres. Par contre, en s’interrogeant sur les dimensions de la pergola, il n’existe pas de contraintes relatives à la longueur du modèle. Tout dépend de l’étendue de votre cour extérieure et de vos préférences. Quelle que soit la longueur choisie, un minimum fixe de 1, 20 m est suffisant en règle générale pour une pergola bioclimatique.

Quel style de pergola adopter ?

La pergola n’est pas qu’un accessoire de type utilitaire destiné à offrir une protection extérieure. C’est aussi un accessoire décoratif dont la texture permet de rehausser le style et la valeur de votre cour extérieure. En conséquence, au-delà des dimensions, il est nécessaire de s’interroger sur la constitution matérielle de la pergola à commander. Par exemple, une pergola en aluminium est un spécimen haut de gamme qui souligne la finition mate et brune des murs de votre façade. Que recherchez-vous prioritairement ? Préférez-vous la sobriété à la beauté ou pourriez-vous faire un compromis entre la résistance et le design de votre pergola ?

Vous devez aussi préciser votre budget avant de commander votre pergola. Techniquement, il en existe trois grandes déclinaisons. Chaque modèle possède ses propres spécificités et ses avantages. Par exemple, la pergola adossée possède une structure adossée qui s’incorpore directement aux finitions du domaine. C’est un spécimen sobre et peu encombrant. Il repose sur deux poutres. Le plus gros avantage qui découle de ce modèle est qu’il est facile à installer et se comporte comme une simple extension de la maison. Son prix est également un critère de choix très avantageux.

Il n’est pas non plus exagéré de s’interroger sur l’exploitation à long terme que vous entrevoyez réaliser avec votre pergola. En réalité, si vous exploitez rarement votre terrasse pour des activités, alors, un spécimen non démontable est la meilleure recommandation. Il offre une meilleure solidité en étant condamné à rester à un emplacement fixe. Toutefois, posez-vous toujours la question de savoir quel est le lieu exact à choisir pour poser cette pergola autoportante ? Si vous n’êtes pas certain de la configuration à adopter pour votre jardin, référez-vous à la pergola à lames orientables ou à son équivalent démontable sur www.alsol.fr.

Quelle est la réglementation applicable en cas d’installation d’une pergola ?

La pergola est un dispositif dont l’installation est réglementée par la loi, car il peut aussi être source d’encombrement pour le voisinage. Il peut également être facteur d’accidents. Cependant, la législation est variable en fonction du territoire et du type de pergola. C’est la raison pour laquelle vous devez vous renseigner sur les dispositions en vigueur ou savoir les démarches administratives à mener avant de réaliser ce projet.

En règle générale, lorsque votre pergola à larmes orientables (fixe ou adossée) se déploie sur une superficie comprise entre 5 m² et 20 m², alors il est exigé de faire une déclaration préalable de vos travaux. Lorsque la pergola s’étend sur plus d’une vingtaine de mètres carrés, alors il est plutôt appréhendé comme une annexe de la maison ou comme un abri pour jardin. Le cas échéant, c’est plutôt un permis de construire qui est requis auprès des autorités administratives locales en amont des travaux. Sous le seuil des 5 m², aucune démarche n’est requise, quel que soit le type de pergola à apposer, si vous n’êtes pas installé dans une zone sous sauvegarde administrative.

Quel type de confort recherchez-vous ?

Hormis le luxe, l’installation d’une pergola est surtout recherchée en raison du confort qu’il procure. En conséquence, outre les spécifications techniques ou les critères beauté, d’autres questions élémentaires doivent être listées avant de faire un choix. Par exemple, vous devez vous interroger sur les conditions climatiques de votre zone géographique pour apprécier le type de matériau à choisir. Ce type d’interrogation peut aussi fonder votre choix pour une pergola à lames orientables. En cas d’incertitude, référez-vous à un fabricant de pergolas dans votre région.

Au-delà, déterminez si vous souhaitez juste un abri contre les rayons solaires ou installez un véritable cadre de vie grâce à votre pergola sur mesure. Cette précision aide à prévoir des dimensions supplémentaires dans la configuration de l’espace.