Quitter la maison familiale et voler de ses propres ailes est une étape importante dans une vie. Les jeunes adultes, encore étudiants, emménagent dans leur premier appartement, loin des parents, et cela nécessite d’être bien préparé. Le plus complexe, pour un étudiant, lorsqu’il prend son envol, sont les papiers administratifs et les obligations légales auxquelles il est désormais soumis, comme la souscription à une assurance habitation.

En effet, même s’ils bénéficient du statut d’étudiant, ils doivent être couverts par une assurance logement étudiant. Vous pouvez en savoir plus sur les différentes offres d’assurance habitation qui vous sont proposées, en vous rendant chez MAAF.

À quoi sert l’assurance habitation ?

Une assurance habitation a pour fonction de vous couvrir en cas d’accidents liés à votre logement étudiant (dégât des eaux, incendie…). Si un tel incident devait se produire, l’assurance habitation s’occupe de financer les travaux de rénovation, par exemple, et vous indemnise les pertes (vos biens).

En plus de l’assurance habitation, vous devez souscrire également à une assurance responsabilité civile vie privée, qui en cas d’accident prend en charge les remboursements des soins médicaux pour vous et les tierces personnes impliquées dans l’accident.

Quelle assurance habitation choisir ?

Les compagnies d’assurance comme la MAAF proposent des contrats d’assurances multirisques habitations. Ces contrats d’assurance habitation couvrent à la fois les responsabilités et les biens personnels du locataire étudiant.

À noter : le terme « biens personnels » englobe :

–          Le mobilier (meubles, appareils électroménagers, vêtements…)

–          Les différents aménagements et travaux de décoration que le locataire a effectués : peinture, papiers peints, faux plafonds, aménagements du salon, de la cuisine ou de la salle de bain…

L’assurance multirisque habitation pour étudiant inclut automatiquement les garanties contre les incendies, contre les catastrophes naturelles et technologiques comme les tempêtes, les attentats ou bien les dégâts des eaux.

Afin de bénéficier d’une couverture plus importante, les étudiants ont la possibilité de souscrire des options : une garantie pour le vol, le bris de glace, ou les dommages aux appareils électriques.

Les assurances habitation proposées pour les étudiants sont le plus souvent adaptables et répondent aux besoins de ces adultes en devenir.

Dans le cas où vous envisageriez de vivre en colocation avec d’autres étudiants, vous devez vous assurer qu’au moins l’un des colocataires soit assuré. Néanmoins, cette option présente des problèmes, surtout concernant la répartition des charges en cas de sinistre.

Il est alors envisageable que chacun soit couvert, même si ce n’est pas économique. La meilleure solution serait que le propriétaire souscrive lui-même l’assurance habitation et que la cotisation annuelle soit répartie sur le loyer que chaque colocataire paie.

Combien coûte une assurance logement étudiant ?

Le prix d’une assurance habitation pour un étudiant varie selon le type de logement, sa situation et le capital immobilier (c’est-à-dire la valeur des biens présents dans l’appartement ou studio). Les offres spéciales étudiantes ne manquent pas sur le marché de l’assurance habitation. Ce type d’assurance couvre, par exemple, un logement étudiant d’une pièce pour une cotisation annuelle de 20 à 60 €.

En revanche, si vous louez un studio en tant qu’étudiant qui est meublé, la loi ne vous oblige pas à souscrire une assurance habitation. Pour plus de sécurité et pour être prévoyant, préférez tout de même un contrat multirisque habitation.

D’autant plus que le propriétaire peut vous imposer une assurance habitation grâce à une clause spécifiée sur le contrat de bail.