Derrière un nom compliqué, le calorifugeage cache en fait des travaux très simples à réaliser, pour isoler des tuyaux d’eau chaude et éviter des déperditions de chaleur dans la maison.

Pourquoi opter pour le calorifugeage ?

En règle générale, la production d’eau chaude sanitaire se fait loin des principales pièces de vie. L’eau doit remonter dans les tuyaux et passer par des pièces parfois froides ou mal isolées. Les pertes de chaleur qui s’opèrent via les tuyaux sont assez importantes, mais il est possible de les diminuer grâce à des travaux de rénovation énergétique.

Le calorifugeage consiste à entourer les tuyaux d’eau chaude sanitaire avec des coquilles ou des bandes de fibres minérales afin de diminuer les déperditions de chaleur et augmenter vos économies d’énergie.

La réglementation en la matière classe les matériaux de calorifugeage de 1 à 6, le chiffre 6 étant la classe la plus performante. Pour une isolation efficace, on recommande au minimum la classe 2, même si la classe 4 est celle qui est le plus souvent employée. Pour savoir si vos tuyaux nécessitent un calorifugeage, vérifiez leurs positions. Si les points de chauffage sont éloignés des tuyauteries ou si les tuyaux traversent des pièces froides et ne sont pas isolés, vous avez tout intérêt à vous lancer dans des travaux de rénovation énergétique.

Les avantages du calorifugeage

Le calorifugeage des tuyaux est l’une des opérations dont la rentabilité est la plus haute et la plus rapide au regard de la facilité de mise en oeuvre, des économies réalisées et du prix des travaux.

Quand il est effectué par des professionnels qualifiés, le calorifugeage ne prend que quelques heures à réaliser, en fonction du diamètre et de la position de vos tuyaux. Un artisan saura vous conseiller sur les meilleurs isolants à choisir.

Une fois les travaux réalisés, on estime que les pertes calorifiques sont réduites d’environ 20%. L’eau chaude arrive plus rapidement dans vos canalisations et vous consommez moins. Votre facture énergétique se réduit de quelques euros chaque mois, sans même changer vos habitudes de consommation.

Enfin, les travaux de calorifugeage entrent dans le prisme de la loi pour la Transition énergétique, destinée à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Si vous habitez dans la copropriété d’un bâtiment ancien, vous pouvez faire réaliser ces travaux gratuitement grâce à la prime énergie. Toutefois, vous devez respecter certains critères pour y avoir droit.

Comment faire des économies ?

Si vous êtes en copropriété, les travaux de calorifugeage de l’immeuble sont 100% financés grâce à la prime énergie. Les propriétaires ou locataires n’ont pas à investir et les travaux ne nécessitent aucun vote en assemblée générale. Tout le monde bénéficiera d’une baisse des charges grâce aux économies d’énergie réalisées.

Grâce aux certificats d’économie d’énergie, les fournisseurs d’énergie sont obligés d’inciter leurs clients à effectuer des travaux pour réaliser des économies et réduire l’émission de gaz à effet de serre. Pour obtenir ces certificats et éviter d’avoir à payer une amende dissuasive, les fournisseurs financent certains travaux d’isolation d’une maison ou d’un immeuble.

Il faut toutefois remplir certaines conditions pour bénéficier du financement complet des travaux dans une copropriété. Il faut se mettre en contact avec un fournisseur d’énergie ou un expert dans le financement avant de commencer les travaux, sous peine d’être inéligibles. De plus, le calorifugeage devra impérativement être réalisé par un artisan qualifié RGE, un label qui certifie que l’entreprise est formée pour réaliser des travaux d’isolation efficaces et respectant les normes citées dans la réglementation.

N’hésitez plus à effectuer ces travaux, si vous voulez faire des économies de chauffage et d’eau chaude très rapidement.