Le problème d’humidité le plus répandu dans nos maisons est sans doute l’humidité qui est générée dans la salle de bains. La condensation de la vapeur d’eau entraîne une source d’humidité dans la pièce et peut engendrer l’apparition de moisissures. Plusieurs astuces et conseils peuvent vous permettre de réduire la quantité de vapeur d’eau dans votre maison, qui, à long terme, provoque des problèmes d’humidité dus à la condensation.

Les sources d’humidité

La pièce où se trouve la salle d’eau est probablement la plus sujette à la condensation car les salles d’eau, en particulier les douches chaudes, génèrent beaucoup de vapeur qui saturent facilement l’atmosphère. En plus, dans la plupart des maisons, plusieurs membres d’une famille doivent partager une salle de bain, les taux d’ajout de vapeur d’eau dans l’air augmentent alors. En termes statistiques, on peut dire que la salle de bain peut générer environ 1 000 g de vapeur d’eau par heure. Les conséquences peuvent être le développement de moisissures et de salpêtre ou des champignons et qui peuvent endommager les murs.

Réduire le taux d’humidité dans les salles de bain à l’aide d’installation d’équipements spécifiques

L’idéal serait que dans les salles de bains nous ayons des extracteurs, si possible de taille correcte, pour libérer toute la vapeur d’eau qui est générée lors de l’utilisation de l’eau chaude. Si vous êtes l’une des nombreuses personnes qui, en raison de problèmes d’humidité dans la salle de bains, ne disposent pas d’une hotte aspirante, vous devriez commencer à penser à des travaux d’installation. Il existe de nombreux types de ventilateurs extracteurs. Il y a les extracteurs à interrupteur, qui fonctionnent à tout moment. Puis, il existe également des extracteurs de présence, qui sont activés lorsqu’ils détectent un mouvement au moyen d’un capteur.  Des extracteurs régulateurs d’humidité (à ne pas confondre avec les extracteurs autorégulateurs) existent aussi, qui fonctionnent en fonction du degré d’humidité intérieure. L’un de ces équipements, une fois l’installation effectuée,  constitue la meilleure solution pour résoudre les problèmes de condensation dans une salle de bains.

L’aération de la pièce

Et si l’installation d’un extracteur est une option que l’on ne peut pas se permettre, il y a toujours l’alternative gratuite de la ventilation manuelle. Le système de ventilation dans la salle de bain est très importante.Vous devrez prendre une douche avec la fenêtre ouverte et, dès que vous quitterez la salle de bains, créer un courant d’air qui déloge la vapeur d’eau le plus rapidement possible. De plus, laisser aérer la pièce en laissant circuler l’air pendant 10 à 15 minutes permet de prévenir l’excès d’humidité dans la salle de bain. La ventilation mécanique contrôlée ou vmc est aussi une bonne solution si votre salle de bain ne possède pas de fenêtre. 

Aménagement de la salle de bain

Effectuer des travaux d’aménagement ou de réaménagement peuvent être nécessaires dans une salle de bain.Lors de la construction ou la rénovation de la salle de bain, il convient de bien choisir les matériaux utilisés pour les murs et le sol. Pour les murs, il existe des peintures anti-condensation et anti-humidité qui peuvent très bien être appliquées dans la pièce. Encore pour les murs, il faut adopter des matériaux hydrofuges.

D’autre part, il est aussi possible d’intégrer des barrière étanches aux murs comme l’injection de résine ou de silicone pour lutter efficacement contre l’humidité. Une autre solution est de renforcer l’isolation de la salle de bain pour éviter les déperditions de chaleur.

Par contre si vous ne voulez pas effectuer de gros travaux, l’installation d’un absorbeur d’humidité permet de se débarrasser de l’excès d’humidité.