Le marché de l’occasion à Saint-Nazaire est en pleine mutation. Il faut bien faire attention pour ne pas tomber sur une voiture maquillée, à bout de souffle ou au compteur trafiqué. Si vous voulez acheter une voiture occasion saint nazaire, cet article vous aide à trouver la bonne.

Préférer un modèle répandu et privilégier l’achat chez un professionnel

Les véhicules qui sont peu courants semblent moins chers. Il se peut que ces voitures aient des problèmes de fourniture des pièces détachées et d’entretien. Ainsi, il ne faut pas se focaliser sur le prix. Les véhicules bon marché ne sont pas toujours les meilleurs. Il est mieux d’opter pour un modèle répandu, même si vous devez payer un peu plus, afin de tomber sur une auto avec laquelle son entretien est à jour. D’ailleurs, les prix qui sont négociés entre les particuliers sont plus attractifs par rapport à ceux qui sont pratiqués dans les garages. En cas de litige, avec les recours limités, vous achetez sans garantie avec le risque d’être victime des arnaques. Il est donc important de contacter le vendeur afin de recueillir des informations comme la copie de la facture d’achat, de la carte grise, les preuves des répartitions et révisions. Un carnet d’entretien doit être tamponné et accompagné des factures. Il est mieux de tourner vers un garagiste si vous ne savez rien en voiture. Tous les constructeurs ont des marques de qualité occasions. Parfois, il existe des catégories selon l’âge de l’auto. Idylauto, qui est implanté à Saint-Nazaire, vous offre un large choix de plusieurs véhicules d’occasion.

Retracer l’historique de l’auto et passer le véhicule au crible

Si vous souhaitez voir un véhicule dans le garage voiture occasion, qu’il soit particulier ou professionnel, le vendeur doit fournir les preuves des réparations effectuées et d’entretien. La disposition de la facture initiale d’achat est un atout. Cela permet de diagnostiquer le modèle précis, ainsi que ses options éventuelles pouvant justifier une surcote. Il faut faire attention, car souvent, les vendeurs font l’amalgame entre options et équipements de série pour surcoter leur voiture. Si le véhicule a 4 ans ou plus, le procès-verbal du contrôle technique qui est daté de 6 mois minimum est impératif. Le contrôle technique permet également de savoir le kilométrage de l’auto. En effet, il existe quelques voitures d’occasion qui sont vendues avec le compteur truqué. Dans ce cas, il est important de retracer l’historique de l’auto. D’autre part, il faut passer le véhicule au crible. Il est important de commencer par tester les fonctions électriques, le désembuage, etc. Vous pouvez aussi soulever les housses de sièges. Parfois, elles font office de cache-misère. Il est aussi nécessaire de traquer les traces de l’humidité sous les tapis de coffre, les moquettes. L’absence d’air froid et les mauvaises odeurs sont synonymes de problèmes. Ensuite, penchez-vous sur la carrosserie afin de détecter les différences de teinte qui sont révélatrices d’anciennes interventions. Il ne faut pas oublier le pneu. L’usure doit être régulière.

Procéder à un essai sur route

Lorsque le concessionnaire voiture occasion vous propose le véhicule, avant de réaliser l’achat, il est indispensable de prendre le volant. Il ne faut pas oublier de tester la marche arrière. Pendant les franches accélérations, vous pouvez guetter dans le rétroviseur l’apparition du panache de fumée. C’est un signe du moteur fatigué. Ensuite, soulevez le capot afin de voir si l’aspect gras est normal. Vérifiez s’il y a un liquide de refroidissement marron, une odeur de brûlé ou des fuites diverses. Vous pouvez aussi tirer la jauge d’huile afin de vérifier le niveau. D’autre part, vous pouvez aussi contacter un spécialiste agréé par l’État afin d’examiner le véhicule convoité.