Nombreuses personnes âgées préfèrent restez chez eux que d’aller dans un centre ou une maison de séniors, et garder l’autonomie qui leur reste pour vivre librement comme elles le souhaitent.

Les chercheurs ont alors mis en place des dispositifs de téléassistance pour prévenir les membres du réseau de solidarité ou les secours en cas d’urgence. Le détecteur de chute fait parti de ces dispositifs, qui sont d’une aide précieuse pour éviter bien des malheurs  suite à une chute.

La téléassistance : dispositif incontournable pour le bien-être des personnes âgées

La téléassistance est un dispositif de sécurité mis en place à domicile pour assurer la sécurité des séniors, particulièrement s’ils vivent seuls.

Auparavant, elle se limitait à aménager des pièces comme la salle de bain, la pièce a plus susceptible de causer des chutes dû à l’humidité, de manière optimiser la sécurité des personnes du 3e âge : pose d’antidérapants dans la salle de bain, des barres d’appui murales, amélioration de l’accessibilité d’une pièce, etc.

Actuellement, les recherches ont mis en place un dispositif  performant sous forme de système d’alerte en cas d’accidents, qui vient compléter ces équipements. Ce dispositif permet un contact rapide en permanence avec un téléopérateur en cas d’incident. Un émetteur-récepteur sous forme d’un médaillon à porter au cou, ou d’une montre à mettre au poignet est relié à la centrale d’assistance.

 Avec une option programmable pour un appel direct de la famille ou des proches, ces dispositifs sont d’une grande aider pour les personnes âgées, et leur permet une certaine autonomie ainsi qu’un maintien à domicile,  malgré la perte de leur capacité physique.

Il suffit juste pour la personne âgée d’appuyer sur le bouton pour avoir une assistance à son secours.

Dans certaines situations, et pour certaines personnes, notamment celles atteintes d’Alzheimer, le téléalarme classique n’est pas l’idéal. L’apparition du détecteur de chute sur le marché évite bien des malheurs à de nombreuses personnes âgées, à contribuer à une certaine sérénité à leurs proches. Il existe une large gamme, de styles et couleurs sur le marché. Cliquez ici pour trouver votre bonheur.

Le détecteur de chute : utilité et avantages

12.000 décès par an sont causés par une chute en France, et une personne sur deux âgé de 80 ans subit une chute, au moins une fois chaque année.

Les chutes peuvent être sources de fin d’autonomie pour une personne, et sont particulièrement dangereuses pour les personnes du 3ème âge.

Elles peuvent être classées en :

– chutes lourdes lorsqu’elles provoquent des chocs

– chutes molles, moins dangereuses

Le détecteur de chute personne âgée est une solution révolutionnaire qui présente de nombreux avantages :

En matière de réactivité, le détecteur de chute est plus sophistiqué que la téléasistance classique. En effet, dans le cas d’une chute, il se peut que la personne âgée n’ait pas le réflexe ou la capacité d’appuyer sur le bouton  de son médaillon ou de son bracelet pour signaler l’alerte. Le temps est pourtant précieux pour une chute lourde qui pourrait causer une perte d’autonomie totale ou partielle, voire même être fatale à la personne.

Les répercussions sévères sur l’organisme d’un sénior, qui a chuté et est resté trop longtemps au sol peuvent être évitées car l’alerte est envoyée dès que la personne est tombée au sol.

Ce dispositif n’est pas seulement profitable aux personnes âgées, mais aussi à leurs familles et proches. La tranquillité d’esprit est partagée de part et d’autres dans la vie quotidienne. Les séniors peuvent s’adonner à leurs occupations avec plus d’assurance et d’autonomie, et les proches sont plus rassurés sur leur état de santé et la survenu des accidents.

Le service de téléassistance est disponible à toute heure de la journée, même au milieu de la nuit,  pour une assurance optimum en cas de chute.

Les différents détecteurs de chute

Trois technologies existent aujourd’hui pour détecter les chutes.

– Les capteurs accélérométriques qui sont les plus utilisés avec un prix abordable. Avec le même principe de portage que le téléalarme classique : en médaillon ou au poignet en bracelet.

Ils ont l’avantage d’être très réactif (généralement une minute après la chute), de ne pas couter cher, et d’être fonctionnel dans toute la France. Cependant, ces capteurs ne détectent que les chutes lourdes.

– La téléassistance active qui consiste à installer des capteurs de présence dans tout l’appartement, et à prendre connaissance des habitudes de la personne âgée.

Ce dispositif va au-delà de la détection des chutes. Il permet de signaler les situations ou comportements anormaux de la personne âgée pour prévenir tout incident. Une personne qui a l’habitude de passer 15 minutes dans la douche par exemple et qui y reste plus d’une heure peut être dans un état d’urgence, et le système d’alarme se déclenche automatiquement.

Ce sont les dispositifs installés même qui signalent le centre de téléassistance, et la personne n’a pas besoin de porter quoi que ce soit.

Il nécessite néanmoins que la personne soit dans son appartement pour être efficace. Sa réactivité n’est pas très efficace, étant donné que de précieuses minutes, et même des heures peuvent se passer avant que l’alarme ne soit déclenchée. Il ne fonctionne que pour les personnes vivant seules, à cause de l’apprentissage des habitudes pour une efficacité garantie. Niveau coût, il est assez onéreux.

– Les capteurs caméra, qui consistent à installer des caméras comme dans les centres commerciales, mais cette fois dans la maison. Ces capteurs ont l’avantage de détecter les chutes même molles. Une personne physique vient ensuite déterminer l’impact de la chute et prendre les mesures adéquates. Cette solution est alors dotée d’une bonne réactivité.

Cependant, l’atteinte à la vie privée, et son prix onéreux constituent des inconvénients importants aux particuliers.

Choisir la meilleure solution de détection de chute

Face aux différents dispositifs de détecteur de chute destinés aux personnes âgées sur le marché, et aux différents centres de téléassistances, il est parfois difficile de faire le bon choix.

Nombreux critères doivent être pris en compte pour une prise de décision raisonnable :

– L’étendue de la zone à sécuriser

La personne doit-elle être juste sécurisée à son domicile, ou est-il nécessaire de la sécuriser partout où elle va (dans la rue, dans son jardin, etc.)

– La situation familiale

Le sénior vit-il seul ?

S’il vit avec d’autres personnes ou en couple, la téléassistance active n’est pas à envisager.

– La fiabilité

-L’importance de la vie privée

Certains dispositifs comme les caméras peuvent être fiables mais entrent dans la vie privée des personnes à sécuriser.

– Le prix

En outre, près de 300.000 personnes sont aujourd’hui abonnés à un service de téléassistance. Longtemps associée à une connotation de période de fin de vie, la téléassistance ne cesse de faire ses preuves et d’évoluer pour le bien-être des personnes âgées et de leurs proches.