Plusieurs formules de crédit sont disponibles pour faciliter la tâche à la population, en fonction du statut et des besoins de chacun. Ces prêts sont effectués par les banques et les organismes financiers. Bien que les crédits génèrent des intérêts aux banques, il n’en demeure pas moins qu’ils sont d’une grande aide pour les contractants. Ceux-ci peuvent alors s’en servir pour acquérir un bien immobilier, une moto, une voiture ou investir dans tout autre projet. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur les crédits.

Le crédit auto

Il existe pour faciliter l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion, lorsque vous n’avez pas de fonds personnels suffisant pour le faire. Sous cette appellation, se regroupent plusieurs types de prêts qui couvrent dans la plupart des cas, une somme considérable. Il est possible de souscrire à une assurance pour ce type de crédit. Pour en bénéficier, il vous suffit de vous rendre à l’adresse macif.fr/assurance/particuliers.

Dans la catégorie crédit auto, il faut d’abord énumérer le prêt personnel qui est souvent utilisé pour acheter une voiture d’occasion. Avec ce type de prêt, vous n’avez pas à justifier l’utilisation de la somme, mais devez quand même la rembourser. Il est également possible d’avoir un crédit auto affecté, vous offrant plus de sécurité que le prêt précédent. Ce crédit est en effet attaché directement à l’achat d’un véhicule. Vous n’aurez donc pas à le rembourser si vous ne recevez pas l’automobile ou s’il est défectueux.

L’autre type de credit voiture intéressant est le crédit ballon qui permet de rembourser une partie de la somme accordée. Il s’agit d’un prêt plutôt pratique pour ceux qui changent régulièrement de voiture. Si cette alternative ne vous plaît pas, sachez qu’il est possible de louer une voiture pour un certain temps et de l’acquérir à la fin de la location.

Cela se fait grâce à la location avec option d’achat ou LOA, dont les mensualités sont fixes. Vous pouvez également opter pour la location longue durée qui n’apparaît pas comme un véritable crédit voiture. Il s’agit plutôt d’un moyen de financement pour louer une voiture que vous ne pouvez cependant pas acquérir à la fin du contrat de location.

Le crédit moto

Comme dans le cas de l’acquisition d’une automobile, il est accordé pour permettre au citoyen d’acheter une moto. C’est un crédit affecté dont vous pouvez fixer les modalités avec l’organisme qui vous l’accorde. Il est donc possible de payer la somme par mois et de souscrire à une assurance en cas d’éventuels problèmes. L’octroi de ce type de prêt est soumis à certaines conditions. Il est par exemple nécessaire d’être majeur.

Pour obtenir un crédit moto profitable, il est important de comparer les taux. Généralement, les concessionnaires proposent leur taux en fonction des organismes financiers avec lesquels ils collaborent. Cependant, vous pouvez choisir vous-même votre prêteur en comparant les offres notamment sur le web, où les propositions sont nombreuses. Si vous choisissez cette dernière option, il a falloir répondre à un questionnaire en ligne. Vous devrez ensuite préciser la durée, le montant et vos préférences supplémentaires.

Un calculateur vous indiquera les échéances ainsi que le coût de votre crédit moto. Un mail vous sera envoyé pour confirmer la réception de votre demande. Si l’offre vous intéresse, vous la signerez puis la renverrez avec certains documents importants. Il s’agit entre autres de votre Relevé d’identité bancaire, vos derniers bulletins de salaire, une feuille d’imposition pour les artisans et une pièce d’identité valide. Dès que votre dossier sera étudié, vous recevrez après une période de rétraction de 14 jours, les fonds demandés.

Le crédit de consommation

Il est octroyé pour couvrir diverses dépenses et parfois, peut servir de crédit de voiture. Vous pouvez donc prendre un tel crédit pour acheter un ordinateur, faire des achats en période de soldes ou encore partir en vacances. Il constitue un avantage surtout pour les particuliers en quête de petites sommes qu’ils pourront vite rembourser. Ce genre de crédit peut être cumulé. Ce caractère plutôt avantageux est pourtant son inconvénient majeur.

En effet, plus les dettes s’ajoutent et plus le particulier aura des difficultés à les apurer. Pour éviter d’adopter le crédit de consommation comme un mode de vie, le mieux est de rembourser intégralement un prêt précédent avant de contracter un autre. De plus, il est important de penser à régler une situation exceptionnelle, constituant une raison assez solide pour contracter un prêt.

Le crédit immobilier

C’est le plus commun des crédits accessibles à la plupart des citoyens. Il sert essentiellement à acquérir des biens immobiliers tels que les maisons ou les appartements. Vous pouvez également vous en servir pour acheter une boutique ou n’importe quel autre logement de votre choix. Il est possible de l’obtenir sans apport personnel. Cependant, avoir un minimum de 10 % de la somme demandée serait un réel atout afin d’obtenir plus vite le prêt.

En fonction des banques ou de la situation du marché, le taux d’intérêt peut grimper jusqu’à 7 % du montant total. Vous allez pouvoir le rembourser sur une période allant de 15 à 30 ans suivant des mensualités fixées. Dans le cas où le remboursement s’étend sur une longue durée, il est recommandé de souscrire à une assurance de prêt afin de ne pas tomber dans des difficultés de paiement. Avec ce crédit, vous pouvez donc avoir suffisamment d’argent pour couvrir les honoraires du notaire, de l’agence immobilière, des travaux à faire sur la maison et autres dépenses supplémentaires.