La tension, les maux de tête et le stress sont des maux quotidiens gênants. L’effet relaxant du yoga peut soulager et prévenir ces plaintes et bien d’autres encore. Des études médicales montrent également que les personnes souffrant d’hypertension artérielle bénéficient également d’exercices de yoga réguliers. En particulier, les exercices de respiration et de méditation sont efficaces dans le traitement de l’hypertension artérielle. Toutefois, les patients hypertendus doivent être prudents et choisir leurs activités quotidiennes (comme le yoga) avec soin.

Le yoga aide-t-il à lutter contre l’hypertension artérielle ?

Dans le monde, environ 9,4 millions de personnes meurent chaque année des suites d’une hypertension artérielle. Selon l’Organisation mondiale de la santé (ou OMS), l’hypertension est l’une des principales causes de décès prématuré. Des médicaments sont souvent prescrits pour promouvoir la santé et réduire l’hypertension. Il faut faire d’activité physique pour avoir le corps esprit calme. Un bienfait yoga est la diminution du stress. En outre, l’hypertension artérielle peut être améliorée par un changement de mode de vie avec plus d’activité et moins de stress. Le yoga combine la méditation et de la respiration (ou pranayamas) avec des mouvements (ou asanas). Elle détend également et améliore la conscience du corps. Cela suggère que le yoga aide non seulement à mettre le corps, l’esprit et l’âme en harmonie, mais qu’il a également une influence positive sur la pression sanguine. C’est exactement ce qu’ont étudié diverses études médicales.

Des recherches antérieures ont principalement indiqué que les techniques de respiration et de méditation peuvent faire baisser la pression sanguine. Cependant, les effets positifs ne se sont produits que sous la forme de médicaments d’accompagnement, et les résultats n’ont pas été concluants. Les scientifiques de la Clinique de naturopathie et de médecine intégrative ont maintenant réalisé une étude comparative. Ils ont accompagné 75 patients atteints d’hypertension traités médicalement et les ont répartis au hasard en trois groupes. Un groupe a pratiqué des exercices de posture de yoga, un autre groupe n’a utilisé que des exercices de respiration et de méditation et le dernier un groupe a formé le groupe de contrôle en attente. Pendant la phase active de l’étude, qui a duré plus de 12 semaines, les patients ont participé à des groupes de yoga avec 90 minutes de pratique par semaine. La pression artérielle systolique et diastolique sur 24 heures a été mesurée avant et après chaque séance d’exercice.

Pourquoi dit-on que le yoga a un effet positif sur la tension artérielle ?

Suite à cette étude, on a pu constater le bienfait yoga.  Pour les participants du groupe de yoga qui n’ont fait que des exercices de respiration et de méditation, la tension artérielle systolique sur 24 heures était nettement inférieure à celle du groupe de contrôle, mais aussi à celle des participants qui ont fait de posture de yoga. En revanche, aucune différence n’a été constatée au niveau de la pression artérielle diastolique. Ces résultats sont donc cohérents avec les enquêtes et méta-études précédentes.

Les exercices de respiration du yoga et la méditation peuvent conduire à une amélioration à court terme de l’hypertension artérielle. À long terme, cependant, les résultats seront inversés. Lors d’une autre mesure effectuée après 28 semaines, la pression artérielle systolique était la plus basse chez les participants qui faisaient des exercices de posture de yoga. Selon les auteurs de l’étude, cette différence pourrait être due au fait que de nombreux patients du groupe de posture de yoga ont continué leurs exercices après les 12 premières semaines. Plusieurs patients du groupe qui font des activités respiratoires et de la méditation ont cessé de les pratiquer.

Dans l’ensemble, les chercheurs concluent que le yoga peut avoir un effet positif sur l’hypertension artérielle. Ils recommandent aux patients de compléter leur traitement médicamenteux par du yoga.

Pourquoi le yoga est-il recommandé pour les patients souffrant d’HTA ?

Ceux qui veulent faire baisser leur tension artérielle doivent choisir les mouvements de yoga avec soin. Le bienfait yoga c’est d’améliorer la concentration, le sommeil et l’équilibre du corps. Toutes les techniques de yoga ne sont pas adaptées aux patients souffrant d’hypertension artérielle. En cas d’hypertension artérielle, il faut plutôt s’appuyer sur les variations de yoga calme comme le Yin Yoga et le hatha Yoga. Il faut éviter les postures inversées, comme la position de la tête, des mains ou des épaules, car elles augmentent la pression sanguine dans la région de la tête.

Pour les patients souffrant d’hypertension artérielle, les postures de yoga qui étirent le corps neutralisent les tensions et combinent des mouvements lents avec des techniques de respiration consciente. Ils sont particulièrement recommandés. La conclusion de chaque pratique de yoga doit être la relaxation finale. Si vous êtes allongé à plat sur le dos, respirant de manière détendue et consciente, cela peut calmer le corps et l’esprit. Vous pouvez trouver d’autres méthodes utiles pour améliorer votre santé et les moyens pour abaisser la pression artérielle sans médicaments.