Les nombres de surendettements ne cessent d’augmenter en France. Cependant, il existe des issues pour faire face à une telle situation financière difficile. Parmi les nombreuses solutions qui existent, la vente à réméré est une alternative. En fait, bien qu’elle soit avantageuse à plusieurs titres, la vente à réméré est une technique de vente encore peu utilisée. Pour mieux cerner ce nouveau système de vente, voici quelques informations pratiques pour que cela se passe le mieux possible pour vous. Outre la définition de la vente à réméré, cet article vous permet d’y voir plus clair sur cette technique.

Qu’est-ce que la vente à réméré

La vente à réméré est une technique de vente sous condition avec faculté de rachat. Ce type de vente remonte au Moyen-Âge et régie par l’article 1659 du Code civil. Le principe de la vente consiste à vendre temporairement un bien matériel pour le reprendre plus tard. Elle s’applique particulièrement au bien immobilier, mais elle peut servir également pour mettre en gage d’autre bien comme une voiture par exemple. D’ailleurs, pourquoi ne pas contacter www.fineocar.com pour toutes informations supplémentaires. Cette technique permet aux propriétaires qui ont besoin d’argent de recevoir un crédit sans avoir recours à un crédit bancaire classique. En effet, le vendeur dispose d’un délai maximal de 60 mois pour racheter le bien vendu. Durant ce temps, le vendeur peut continuer à utiliser le bien en question. Si jamais le vendeur n’est pas en mesure de restituer le prix de vente dans le délai prescrit, la possibilité de rachat devient périmée. Sinon, la vente est néantisée et la propriété revient au vendeur. Cette méthode est extrêmement risquée en effet pourtant, il reste une solution efficace en cas de difficulté financière.

À qui s’adresse la vente à réméré ?

La vente à réméré s’adresse aux personnes en difficultés financières. Bien que cette solution soit très bénéfique, tout le monde n’y a pas accès. Pour pouvoir bénéficier de ce système, il faut être en possession d’un bien. Quel que soit le bien mis en gage, comme le cas d’un prêt sur gage de voiture par exemple, le point commun est qu’elle permet de faire face à des situations critiques. Ce dispositif permet de disposer d’un liquide dans les plus brefs délais, en vendant temporairement votre voiture.

Bon à savoir : une personne qui devient insolvable est automatiquement ajoutée au Fichier National des Incidents de Paiement ou FNIP. Cependant, ce fichier est consulté par la banque avant d’accorder un prêt. Contracter un nouveau crédit dans cette situation est impossible. Pour se retirer de cette liste et obtenir un prêt à nouveau, il faut régler la totalité de ses crédits en cours.

Les avantages de la vente à réméré

Le prêt sur gage est profitable surtout pour le vendeur. Il permet de recevoir une source de financement autrement que par des établissements de crédit, dont il est déjà éliminé. C’est un prêt sans enquête de crédit. De plus, le propriétaire peut continuer d’utiliser le gage durant le contrat. Et enfin, la possibilité de récupérer son bien à tout moment une fois que le prêt est remboursé en totalité.