Vous ne savez quel type d’ouvertures choisir pour votre maison ? Voici un récapitulatif qui vous aidera à faire votre choix sereinement.

Volets battants

Plus classiques et appelés ouvertures à la française, ils comportent deux panneaux qui se rabattent sur les murs de l’habitation. Ils sont très isolants et très résistants. Volet PVC, volet battant alu ou en bois, vous avez le choix. Ils peuvent se personnaliser et se changent aisément. Les battants sont pleins ou ajourés, type persienne.

Battants pleins : les lames de bois, fixées les unes aux autres, occultent la lumière du jour. Leur aspect est compact et leur ouverture facile. En ce qui concerne leur sécurité, elle est correcte, toutefois, il est possible de renforcer les battants. L’entretien est régulier et tributaire du matériau qui les compose.

Battants persiennes : Les lattes sont espacées laissant entrer l’air et la lumière. Les persiennes sont ajourées ou non. Elles s’ouvrent très facilement mais apporte une sécurité moyenne en raison de leurs lamelles inclinées. Leur entretien et leur prix dépendent de leur matériau.

Vous pouvez personnaliser les ouvertures de votre maison grâce au sur-mesure en optant, par exemple, pour un mix entre persiennes et zones pleines.
Rendez-vous sur le site bplast pour plus de renseignements.

Volets coulissants

Particulièrement tendances en ce moment, ces systèmes coulissent à droite et à gauche grâce à des rails, des guidages ou des mécanismes à ciseaux. Ils s’ouvrent en effectuant un demi-cercle. Le dispositif à ciseaux, quant à lui, permet une ouverture et une fermeture qui rendent totalement invisible son mécanisme.

Ce système est agréable à condition d’être bien installé. La fixation doit impérativement être robuste car elle est très sollicitée en cas de grand vent. Incorrectement posés, le vent risque d’émettre des sifflements désagréables susceptibles de vous gêner. Ils existent dans tous les matériaux. Leur entretien dépend de la sorte de matériau choisi, cependant le rail doit être contrôlé régulièrement. La motorisation est possible mais en augmentera le coût.

Volets roulants

Ils fonctionnent comme un store banne. Ils sont enroulés la journée dans un caisson (apparent ou dissimulé) situé au-dessus de la fenêtre. Ils sont extrêmement sécurisants. L’enroulement, au sein du caisson, est extérieur ou intérieur. Le caisson, ou coffre, se place sous le linteau de la fenêtre ou sur la façade. Lorsque le volet roulant est posé durant la construction de la maison, il est installé dans le mur le rendant invisible, intérieurement et extérieurement.

Une motorisation permet d’ouvrir le volet roulant sans ouvrir la fenêtre et sans sortir. C’est un atout non négligeable en cas de vent ou de pluie et facilite grandement la vie des personnes âgées ou malades. Allié à une installation domotique, c’est le top !

Evitez de choisir un modèle bas de gamme qui peut engendrer des couinements au fil du temps lors de l’ouverture et de la fermeture.

Leur entretien est simple, de l’eau et une éponge suffisent.