Lorsqu’on parle de personnalités travaillant dans le domaine de la médecine de réadaptation, on peut être confondus avec les termes de physiatre et de kinésithérapeute. Beaucoup sont convaincus que les deux mots sont synonymes. En réalité, ils définissent deux figures professionnelles différentes. On voit dans cet article les principales différences entre les deux termes. Le rôle des physiatres et des kinésithérapeutes vis-à-vis du patient, ainsi que le parcours pédagogique des deux personnalités, sont très différents. Il est donc fondamental de bien comprendre la différence entre un physiatre et un kinésithérapeute pour savoir vers lequel des deux professionnels se tourner. On retrouve différentes disciplines dans le domaine de la santé, que ce soit dans le médical ou paramédical. Dans cette dernière catégorie, on peut notamment retrouver la physiothérapie ainsi que la kinésithérapie. Quelles sont les différences entre ces deux disciplines qui peuvent parfois être vues comme semblables ? 

Qu’est-ce que la physiothérapie ?

La physiothérapie est une véritable science qui a pour objectif d’aider une personne à améliorer ses capacités et fonctions physiques, mais aussi de l’aider à guérir ou du moins soulager certains maux, par le biais de moyens dits physiques, tels que de la chaleur, du froid ou encore de l’eau, notamment.

Que peut traiter la physiothérapie ?

Pour faire bref, cette discipline traite des maux très différents. Citons à titre d’exemple des problèmes tels que les étourdissements, l’incontinence, les maux de dos, les entorses ou encore les problèmes de développement moteur chez l’enfant. Mais ce n’est pas tout. En effet, la physiothérapie intervient également dans les problèmes et blessures liés aux muscles, aux os ainsi qu’aux articulations.

Quelles sont les techniques utilisées en physiothérapie ?

Dans l’exercice de leur fonction, les physiothérapeutes utilisent différentes techniques. Cela va des techniques manuelles, telles que les massages, jusqu’aux différents exercices physiques, en passant par l’utilisation des équipements comme les ultrasons avec l’électrothérapie, l’eau avec l’hydrothérapie et la glace ou la chaleur avec la thermothérapie. Bien sûr, ce n’est qu’une partie des techniques utilisées par les physiothérapeutes.

Quelle est la mission d’un physiothérapeute ?

Le physiothérapeute a pour mission d’aider le patient à retrouver ses forces et le pouvoir sur son corps, mais aussi de soulager des maux divers. Ainsi, après plusieurs séances de physiothérapie, les patients retrouvent généralement leurs capacités et fonctions physiques ou se sentent soulagés de leurs maux. Le physiatre est un médecin. Le mot vient du grec physis, c’est-à-dire physicien et iatra : médecin. Il s’occupe de toutes les pathologies qui peuvent entraîner des handicaps moteurs ou qui peuvent causer des problèmes soit au niveau de l’appareil locomoteur, soit au niveau du système nerveux. Le physiatre, seulement après un examen minutieux et la prescription éventuelle de tests diagnostiques, décrit la thérapie appropriée pour un patient particulier. La thérapie peut être pharmacologique ou physiothérapeutique, où les techniques à mettre en œuvre, les méthodes et l’utilisation éventuelle des moyens physiques sont spécifiées en précisant les temps et les moyens : puissance, fréquence, etc. En ce qui concerne la formation, pour devenir physiatre, il faut être titulaire d’un diplôme de médecine et de chirurgie. Ensuite, vous devez suivre un cours de spécialisation en médecine de réadaptation d’une durée de 5 ans. Le physiothérapeute, quant à lui, est un professionnel travaillant dans le domaine de la médecine de réadaptation. Il traite de sujets souffrant de pathologies du système locomoteur, en évaluant les besoins de santé du patient et en pratiquant des activités thérapeutiques pour la rééducation fonctionnelle des handicaps moteurs, psychomoteurs et cognitifs. Les physiothérapeutes sont donc des professionnels de la santé qui ont pour mission de vérifier la conformité de la méthodologie de réadaptation mise en œuvre, afin d’atteindre les objectifs de la récupération fonctionnelle. Enfin, le physiothérapeute propose l’adoption d’aides qui peuvent aider le sujet. Pour devenir physiothérapeute, il est nécessaire de suivre une formation universitaire en s’inscrivant à la faculté de physiothérapie. À l’issue de ces examens, vous devez passer un examen d’État qui vous donne la possibilité d’exercer votre profession.

Où faire une séance de physiothérapie ?

Pour faire une séance de physiothérapie, vous devrez vous rendre dans un centre médical, ou chez un physiothérapeute privé. Néanmoins, vous en trouverez aisément, puisque vous pourrez faire de la physio à Morges, Genève, et bien d’autres villes de Suisse, mais aussi en France et dans d’autres pays.

Qu’est-ce que la Kinésithérapie ?

Il s’agit d’une discipline paramédicale utilisant des techniques plutôt basées sur le massage et les mouvements pour soigner les patients. Notez cependant qu’il est possible d’utiliser la physiothérapie au sein de la kinésithérapie.

Que peut traiter la kinésithérapie ?

La kinésithérapie s’adresse à tout le monde, peu importe l’âge ou le sexe. Cette discipline est indiquée pour traiter divers problèmes, tels que l’arthrose, les douleurs lombaires, les problèmes respiratoires ou encore la scoliose. De plus, elle peut être utilisée pour aider à la rééducation faisant suite à une blessure ou fracture, par exemple.

Quelles sont les techniques utilisées en kinésithérapie ?

Pour effectuer son travail, le kinésithérapeute recourt à différentes techniques. Généralement, il s’agit de massages et d’étirements des muscles ainsi que de la mobilisation des articulations. L’objectif est de rendre les muscles plus forts et d’améliorer la mobilité des articulations. Il arrive que le spécialiste prescrive l’utilisation d’appareils de gymnastique ou de systèmes de suspension en supplément.

Quelle est la mission du kinésithérapeute ?

Le but du kinésithérapeute est de redonner au malade l’entièreté de ses capacités physique à un patient ayant subi une blessure ou fracture, mais aussi l’accompagner dans la rééducation ou encore l’aider à soulager des douleurs dues à des conditions osseuses ou musculaires, et ce, par le biais de divers techniques.

Où faire une séance de kinésithérapie ?

Tout comme la physiothérapie, vous pourrez faire de la kinésithérapie dans n’importe quelle ville suisse, française ou autre. Généralement, vous trouverez des kinésithérapeutes dans le privé ou dans des hôpitaux.

Quelles différences entre la physiothérapie et la kinésithérapie ?

Dans son ensemble, ces deux appellations peuvent faire référence à une seule discipline. En effet, le kinésithérapeute est à la fois un physiothérapeute. Sa fonction principale est de travailler sur un patient qui a besoin de rééducation du point de vue physique. Toutefois, il est possible de distinguer ces deux pratiques par le fait qu’en physiothérapie, on utilise des agents physiques comme l’eau, les vibrations, le courant électrique, la chaleur ou encore le froid pour guérir. En revanche, en kinésithérapie, le thérapeute travaille sur le patient avec ses mains ou l’incite à faire des exercices physiques.